Association des passionnés de parcs de loisirs
Parcs et Attractions n°11

Juillet - Septembre 2005
24 pages
2.00 € ou 1.00 € pour les adhérents
Derniers exemplaires !

Edito

Alors que certains liront ce Parcs et Attractions allongés dans un transat à l’ombre d’un cocotier, d’autres le liront dans le lift d’une montagne russe. C’est en tout cas ce que l’on vous souhaite ! La saison estivale 2005 bat son plein, tous les parcs affichent complet… Tous ? Non, un petit parc de Seine et Marne résiste encore et toujours à la croissance et aux bénéfices. Disneyland Resort Paris, entouré des camps retranchés gaulois de Chessy, Bailly Romainvilliers et Serris reste désespérément vide en ce mois de juillet 2005. Les efforts créatifs de ce début d’année, avec l’ouverture de Space Mountain Mission 2 et le spectacle pyrotechnique Wishes de cet été ne suffisent pas à attirer les foules.

Space Mountain Mission 2, attraction sans saveurs ni innovations dont les effets et les réglages n’étaient en fait que des galops d’essais pour le nouveau Space Mountain de Disneyland Resort en Californie ne draine pas plus de visiteurs que Space Mountain, De la Terre à la Lune, il y a un an. Wishes, le spectacle «pyromélodique» de cet été censé rendre hommage aux 50 ans du Resort californien rend plutôt hommage au porte-monnaie d’Euro Disney par les économies qu’il effectue par rapport au Tinkerbell des années précédentes (effectuant lui aussi des économies sur les feux des années passées…) Euro Disney semble s’être engagé dans une spirale du «tout à l’économie» qui fera plus fuir ses visiteurs habitués vers la concurrence européenne et n’incitera pas ses «first timers» à revenir…

Ailleurs en Europe, que ce se passe-t-il d’ailleurs ? Efteling entame la construction de son water coaster pour 2006, Thorpe Park continu le montage de son rocket coaster, Phantasialand quand à lui, laisse toujours planer un voile mystérieux sur leur nouveauté 2006, un inverted coaster que tout le monde espère être une grande innovation à tout point de vue.
L’association vous emmène le mois prochain à Efteling justement, pour découvrir un parc «magique» au sens propre du terme (et pas qu’au sens financier…), s’il reste des volontaires parmi vous, n’hésitez pas, nous vous ferons une petite place dans notre autocar ! Bonne humeur, gouda et roller coasters seront au rendez-vous.

En vous souhaitant une bonne lecture et une bonne fin d’été 2005, la rédaction vous donne rendez-vous à l’automne pour un nouveau numéro de Parcs et Attractions (peut être à l’heure, qui sait).