Association des passionnés de parcs de loisirs
Parcs et Attractions n°16

Octobre - Décembre 2006
24 pages
4.00 € ou 2.00 € pour les adhérents
5 en stock

Edito

Traditionnellement pendant l'hiver les parcs européens fermaient leurs portes pour une hibernation bien méritée. Pendant ce temps là ils en profitaient pour construire la nouvelle attraction qui devait attirer encore plus de monde l'année suivante et réhabiliter certains secteurs ou attractions. Ce n'est plus vraiment le cas aujourd'hui et comme les anciens nous le disent : tout fou le camp, il n'y a plus de saison... surtout pour les parcs !

Avec l'arrivée d'Euro Disneyland en 1992 et son ouverture toute l'année, le parc a bousculé les habitudes que nous avions à visiter les parcs pendant les mois d'été habituellement bondés. Dorénavant c'est le contraire, l'été est calme voir très calme avec parfois un temps à ne pas sortir de chez soi comme août dernier et c'est en hors saison que les parcs sont assaillis, que cela soit pendant les périodes d'Halloween ou bien de Noël. Que cela soit Europa Park, Phantasialand, Holiday Park, Nigloland ou le Futuroscope, chacun fait de ces fêtes un évènement particulier pour attirer encore plus de monde. C'est ainsi que l'on redécouvre les temps d'attentes dépassants les 45 minutes ou bien les mouvements de foules dans des allées trop étroites. Il faut croire que cela est rentable puisque même le parc Astérix envisage d'ouvrir pour les vacances de noël 2007.

En attendant, je vous convie à lire un instructif article de ce numéro : Un Tivoli à Paris, La France dans l'histoire des parcs d'attractions. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, les parcs d'attractions ne sont pas d'origine américaine mais française. Vous découvrirez par exemple que pendant l'exposition universelle de 1900 à Paris, il y avait déjà de bien belles montagnes russes.
En conclusion je tenais à remercier l'ensemble des participants du Week-End AIRTIME 2006 qui s'est déroulé à Phantasialand pour leur présence et leur bonne humeur tout au long de ce trop court séjour. Je n'écrirai qu'une phrase : rendez-vous l'année prochaine pour le Week-End AIRTIME 2007 à...