Association des passionnés de parcs de loisirs
Parcs et Attractions n°27

Juillet - Septembre 2009
24 pages
4.00 € ou 2.00 € pour les adhérents
14 en stock

Sommaire

  • Brèves de parcs : actualités des parcs de loisirs
  • Travaux de parcs : projets et constructions
  • Arrêt sur Rainforest Cafe et sur ses produits dérivés
  • Blue Fire : un nouveau coaster à Europa Park
  • Europa Park vous dit tout
  • Un constructeur à part : Mack-Rides
  • Hommage à Stéphane Jacquot

Edito

"Ma petite entreprise, connaît pas la crise" est une célèbre chanson d'Alain Bashung que pourrait reprendre à son compte Arnaud Bennet PDG du Pal. Déjà l'année 2008 fut la meilleure année du parc et l'augmentation de plus de 30% de sa fréquentation après seulement 3 mois d'exploitation présage d'une excellente année 2009. Malgré la crise, les parcs d'attractions sont attractifs pour les français et particulièrement les parcs régionaux. Comme le souligne Arnaud Bennet : "Dans le contexte global actuel, les gens privilégient les loisirs de proximité."

Avec 25% du chiffre d'affaire investi dans de nouvelles attractions, le parc privilégie la nouveauté. Si Euro Disney SCA investissait l'équivalent en pourcentage de son chiffre d'affaire de ses deux parcs, il pourrait mettre sur la table 178 millions, mais ne rêvons pas ! Autant le parc bourbonnais ne fait pas le poids en terme de fréquentation avec ses 433 000 visiteurs contre 15 300 000 pour le Resort parisien, autant sa liberté de petite entreprise lui permet d'investir ce qui lui semble le plus approprié pour son développement. La spécificité des parcs comme le Pal, Fraipertuis ou Nigloland est que le propriétaire est aussi le directeur. Ici, pas d'actionnaires pressés de rentabiliser son investissement et de revendre l'action au plus haut. L'intérêt du propriétaire / directeur est tout autre et passe par la pérennité de son entreprise, du développement régulier et par la satisfaction du visiteur qu'il peut côtoyer tous les jours.

Même si Europa Park peut paraître être un parc d'un grand groupe avec ses 4 millions de visiteurs par an, celui-ci reste un parc de "petit" propriétaire. Les investissements sont toujours à la hauteur, le développement est toujours mesuré et l'écoute des visiteurs est primordiale. En lisant dans ce numéro l'article "Europa Parc vous dit tout" vous comprendrez que gérer un parc est un numéro d'équilibriste !