Association des passionnés de parcs de loisirs
Parcs et Attractions n°35

Juillet - Septembre 2011
24 pages
5.00 € ou 3.00 € pour les adhérents
14 en stock

Sommaire

  • Brèves de Parcs Passion
  • Brèves de parcs : actualités des parcs de loisirs
  • Travaux de parcs : projets et constructions
  • Les jardins de Brocéliande : rêveille tes pieds !
  • Maus au Chocolat : une gourmandise signée Phantasialand
  • The Walt Disney Family Museum : la vie d'un homme
  • Les Sept Supplices : un nouveau monde à Enigma Parc
  • Le Manoir de Paris
  • Mots Croisés des passionnés

Edito

Bien qu'en août, la météo fut mitigée, la dernière semaine a eu son petit coup de chaleur. Je veux bien sûr parler de l'annonce de la hausse de la TVA sur les parcs de loisirs. Pour une mesure qui, sur le papier, n'était qu'une goutte d'eau (90 millions sur les 11 milliards annoncés), ce fut un véritable coup de tonnerre. Abondamment relayé par l'ensemble des médias, les opposants à cette mesure eurent rapidement raison de cette augmentation de TVA et le projet fut vite abandonné. A cette occasion, nous avons pu constater que nos parcs étaient bien estimés par nos politiques. Peut-être que certains passionnés ont pu croire un instant que Jean-Pierre Raffarin (ancien premier ministre) était un fan de Danse avec les Robots ou que Jean-François Copé collectionnait les tours de Space Mountain ! Il ne faut pas exagérer...

D'abord, un parc de loisirs est avant tout un employeur et souvent un des plus importants de la région. Car pour faire tourner ce petit monde, il en faut du personnel. En plus du fonctionnement, les parcs, en investissant chaque année dans des nouveautés, sont un moteur économique indispensable pour pas mal de PME proches. C'est ce qu'on appelle les emplois indirects. Il faut aussi tenir compte qu'un parc de loisirs, à l'opposé d'une usine, n'est pas délocalisable. Car n'oublions pas qu'un parc, en dehors du plaisir que nous avons d'y passer une journée, c'est avant tout une entreprise qui doit être rentable pour pouvoir nous accueillir chaque année avec des nouveautés.

En parlant de nouveautés, Phantasialand a fait très fort cette année, avec l'ouverture de Maus au Chocolat. Un reportage à lire dans ce numéro où ceux, qui ont déjà fait Toy Story (Midway) Mania, y verront une certaine ressemblance. Un autre reportage, cette fois-ci sur un musée, mais pas n'importe lequel. C'est le Walt Disney Family Museum à San Francisco qui raconte la vie de Walt Disney et de sa famille. A cette occasion, nous organisons un nouveau concours qui vous permettra de gagner le livre officiel du musée.