Association des passionnés de parcs de loisirs
Parcs et Attractions n°46

Avril - Juin 2014
24 pages
7.00 € ou 5.00 € pour les adhérents
14 en stock

Sommaire

  • Brèves de Parcs Passion : actualités de Parcs Passion
  • Brèves de parcs : actualités des parcs de loisirs
  • Travaux de parcs : projets et constructions
  • Ratatouille : le nouveaux plats très «sweet» de Disneyland Paris
  • Ratatouille : du film à l'attraction
  • Chiapas : un flume au guacamole
  • Le parc Astérix a 25 ans : entretien avec Pascal Fliche

Edito

Si la sortie du magazine est légèrement en retard, c’est pour la bonne cause. Nous ne pouvions pas passer à coté l’ouverture de Ratatouille aux Walt Disney Studios. Avec un budget colossal pour cette attraction qui est en fait un mini-land, les espoirs du resort parisien se portent encore une fois sur un rongeur, mais cette fois-ci, pas la souris que vous connaissez bien, mais un rat, le maître queux, Rémy. Pour ceux qui n’étaient pas sur la planète Terre en 2007, Rémy est le personnage principal du film d’animation Pixar, Ratatouille, dont Walt Disney Imagineering a souhaité prolonger l’aventure en une attraction inédite. Ainsi qui mieux que Paris pouvait accueillir cette nouvelle attraction qui se déroule justement à Paris, dit-on chez Disney.

On peut dire qu’ils n’ont n’a pas lésiné sur le budget et donc naturellement nous aussi nous devions casser notre tirelire. Le trésorier de Parcs Passion, devant l’ampleur du projet, a débloqué des budgets (mais à la hauteur de nos maigres moyens, c’est à dire proches du néant?!). C’est ainsi que deux journalistes (Pierre-Bertrand et votre serviteur) ont pu arpenter et même faire la nouvelle attraction.

Je vous invite donc à lire les deux articles sans attente, ni Fast Pass mais en single rider.

Pendant ce temps, un petit village d’irréductible gaulois fête ses 25 ans. Pascal Fliche, directeur du Parc Astérix nous dévoile lors d’un entretien ce qui a été prévu en cette année anniversaire. Il revient aussi sur l’un des sujets favoris des forums, le débit d’OzIris?!

Pour finir, un peu de rafraîchissement, même si le temps est parfois capricieux à bord du tumultueux Chiapas à Phantasialand.